Nouveaux systèmes éoliens et hydroliens


Inventer et étudier de nouveaux procédés pour récupérer de l'énergie des écoulements

Xavier Amandolese - Pascal Hémon - Emmanuel de Langre - Sébastien Michelin

Le LadHyX mène depuis plusieurs années des travaux de recherche afin de préciser le potentiel de mécanismes de couplage fluide-structure génériques, dans l’objectif de concevoir des systèmes innovants de récupération d’énergie des écoulements. Nous travaillons ainsi sur le flottement de drapeau, soit par ajout de d'éléments piézo-électriques dans la membrane, soit par couplage avec un mat oscillant (système breveté en 2014). Sont également étudiées des instabilités aéroélastiques transverses comme le flottement d'aile par couplage de mode, le galop de prismes, ou encore les oscillations de risers dues au lâcher périodique de tourbillons.

Le point central de tous ces systèmes repose sur le prélèvement de l'énergie au solide qui oscille dans l'écoulement : trop de prélèvement tue le mouvement, tandis qu'un prélèvement insuffisant mène à un rendement faible. La recherche du point de fonctionnement optimal constitue ainsi l'enjeu majeur dans ce domaine.

Eolienne drapeau à mat oscillant


Plusieurs thèses ont été soutenues au LadHyX sur ces mécanismes : Xia (2015), Virot (2015), Groutier (2013).