Ecoulements macroscopiques

Les instabilités dans les écoulements à grand nombre de Reynolds font partie des thèmes fondateurs du LadHyX qui ont largement contribué à lui procurer sa renommée internationale. Le laboratoire a ainsi mis en œuvre des concepts et des méthodes de calculs innovantes qui ont eu un impact dans la communauté, notamment en dynamique non linéaire et en contrôle optimal des écoulements.

Les écoulements macroscopiques correspondent à des configurations de grandes dimensions comme celles rencontrées dans le transport aérien jusqu’aux écoulements à l’échelle d’un océan.

En géophysique, il s’agit principalement de la dynamique de tourbillons dans les écoulements stratifiés-tournants, du mélange dans les océans, de la dynamique des ondes de marée et des ondes internes ou de celle des instabilités triadiques. La génération de turbulence dans les écoulements stratifiés et la croissance transitoire au sein de ce type d’écoulement sont également étudiées au LadHyX.

Enfin, les jets représentent une composante importante des recherches menées sous l’angle des instabilités, notamment les jets chauds, les instabilités dans les flammes, le bruit de jet ou encore les streaks dans les jets. Le contrôle optimal au niveau de la buse trouve là un champ d’application intéressant, par exemple pour faciliter la dispersion du panache.